Rituel chamanique et conte cruel tribal

 

Au sujet du court métrage : mélange de photos argentiques, techniques anciennes en photographie, film 16mm noir et blanc. Projection sur 2 écrans en simultané.

El Papanada est un projet de film  et une sorte de rituel funéraire chamanique pour enterrer celui que j’appelle le Non-Père ou El Papanada,

Il démarre sur un fil sonore : des voix, un texte, des sons (de la Jungle) ; les images viennent dans la foulée et l’émergence-urgence du projet. C’est la manière avec laquelle j’aime travailler : insctinctive, libérée de questionnement de sur- mise en scène. Travail plastique de l’image (animation en techniques photos anciennes / détournement d’images ou vidéos web)

 

 

extrait :

Mardi 6 juin.

Mon père est mort.

Aucune réalité ces mots.

Et je me demande…

 

 » Quelqu’un demande au fond de la Selva :

Combien de fois un homme peut il mourir ?

Combien de fois un déjà-mort, un presque-mort, un deux fois mort…peut il encore mourir?

————-

                                                    [ En la Selva ]

¿ Cuantas veces puede morir a un hombre ?

¿ Cuantas veces … puede morir a mi nombre ?

[ En la Selva ]

 

Cuantas veces puedo matar a un hombre?

( Unas huellas en la Selva…)

 

pour lire le texte en pdf :

El Papanada corrigé

La conteuse et le rituel funéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *